Améliorer la qualité de la peau avec le PRP Bex

Améliorer la qualité de la peau avec le PRP Bex
4.67 (93.33%) 3 votes

Préparez-vous à rajeunir avec le PRP

Régénération de la peau avec le PRP sur Genève

Chirurgie, médecine, phytothérapie, luminothérapie, massages, il existe une multitude de méthodes pour agir sur le vieillissement. Les femmes des grandes villes occidentales comme Paris, Genève ou Lausanne, ont percé le secret de ses stars hollywoodiennes qui paraissent la moitié de leur âge. Les rides de ces célébrités sont anéanties grâce aux liftings, injections, laser et autres lumières pulsées. Il faut dire que les prémices dans les années 90 n’étaient pas assez convaincantes. Cependant, depuis quelques années, le plasma riche en plaquettes, branche de la mésothérapie sort son épingle du jeu. Cette sorte d’auto régénération risque de reléguer les anciennes méthodes esthétiques.

 

PRP et esthétique

 

Le plasma riche en plaquettes, que les spécialistes aiment bien contracter en PRP, est bien l’élément dont on parlait en cours de sciences.  C’est un composant du sang, qui contient de nombreuses molécules indispensables au fonctionnement de l’organisme. La médecine le manipule depuis des décennies pour des recherches et des traitements divers. Ce liquide produit naturellement par notre organisme est le véhicule de la guérison lorsqu’on se blesse. Il apporte les nutriments nécessaires au fonctionnement de tous les organes, tout en servant de transport pour les lymphocytes et les globules rouges. Ces propriétés furent exploitées pour le traitement de certaines pathologies nécessitant une reconstruction cellulaire plus active, comme c’est le cas après une blessure grave. C’est donc avec logique que la médecine esthétique s’en empare pour rajouter quelques cordes à son arc. Son effet est remarquable sur la peau et les cheveux. Le PRP permet de gommer durablement les ridules.

 

Manipulation délicate du PRP

 

La Suisse est un pays parmi les plus avancés dans le domaine du rajeunissement. Il ne s’agit pas des traitements que l’on rencontre dans les salons dédiés à l’esthétique, peu durables et parfois superficiels. Ce n’est pas non plus une prolifération de chirurgiens comme c’est le cas dans les pays sud-américains ou en Afrique du Nord qui offrent leurs services aux plus offrants, sans se soucier des effets secondaires. La législation helvétique est trop stricte pour autoriser de telles pratiques et la société trop méfiante pour payer ce genre de propositions. Voilà pourquoi les injections de PRP ne s’accomplissent que dans les établissements médicaux spécialisés. Bien que la technique en soi paraît simple à expliquer, la manipulation du sang et de ses dérivés nécessitent une hygiène stricte et des protocoles incontournables. Pour venir à bout des rides, une connaissance de la morphologie du visage et de ses fonctions biomécaniques est indispensable pour identifier la quantité et le lieu de l’injection.

 

Le PRP, sans effets secondaires

 

C’est le sang du patient lui-même que le praticien extrait. Ce liquide de jouvence aura pour effet de retendre et assouplir la peau. Un prélèvement est donc effectué en amont de cette phase d’inoculation, suivi d’un passage de la substance dans une centrifugeuse pendant une vingtaine de minutes pour en extraire ce qui n’est pas utile. Il n’est donc plus question d’avoir des effets secondaires liés à l’utilisation de toxine (botulinique) ou acide (hyaluronique) qui sont produits synthétiquement en laboratoire, puisque le produit est autologue.

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *