Peeling anti-âge Broc

Peeling anti-âge Broc
4.2 (84%) 5 votes

Comment régénérer son visage avec le Peeling au TCA?

 

Rajeunissement facial à Lausanne avec le TCA

Les peelings sont sûrement l’activité la plus pratiquée en médecine esthétique pour redonner bonne mine et chasser les traces de fatigue. De nombreux centres esthétiques comme à Lausanne dispensent ces peelings TCA.

 

Objectif du peeling

 

Le médecin agit de manière superficielle ou plus en profondeur, selon le produit qu’il choisit. En effet, il s’agit d’appliquer un produit abrasif, qui provoquera un renouvellement des cellules traitées. Nous allons nous intéresser au peeling moyen, réalisé avec de l’acide Trichloracétique que l’on appelle plus communément le TCA. Il permet une action remarquable sur l’épiderme ainsi que la partie extérieure du derme.

 

Comparaison de 3 peelings beauté

 

  1. Un peeling très léger peut être réalisé avec un produit chimique possédant des propriétés de desquamation moins importantes, l’acide glycolique. Dans ce cas, seules les cellules mortes de l’épiderme sont exfoliées, ce qui a pour résultat provisoire l’éclaircissement de la peau et la disparition de quelques ridules.
  2. Le peeling très profond est obtenu avec du phénol. Le traitement s’exécute sous anesthésie générale et nécessite au moins 15 jours d’inactivité. Les risques d’effets secondaires sont plus élevés que pour le peeling léger, mais le résultat peut durer jusqu’à 10 ans, avec un effet qui se rapproche du lifting.
  3. Le peeling au TCA appartient aux peelings moyens. Les chirurgiens les conseillent aux patientes de plus de 40 ans. C’est l’acide trichloracétique qui intervient dans ce cas pour tonifier et rajeunir la peau. Ce traitement est aussi radical sur les cicatrices d’acné.

 

Souplesse du produit TSA

 

Le peeling au TCA est le plus pratiqué par les médecins esthétiques suisses. En effet, Le TCA est ingénieux puisque le clinicien peut facilement régler le degré de profondeur de l’action du produit qu’il applique. Ce dernier est en fait un dérivé de l’acide acétique, que l’on retrouve dans le vinaigre alimentaire. Son degré de concentration dans la solution influe sur l’intensité de son action. Ainsi, en esthétique il est fréquent d’utiliser l’acide dilué à 15 pour cent pour  offrir un coup d’éclat à un visage. Par contre, si ‘objectif est de combattre les rides, un traitement plus fort sera nécessaire.

Pour diminuer l’impact du produit sur la peau, la patientèle peut choisir d’étaler les séances dans le temps, par exemple une fois par semaine pendant un mois. Bien entendu, on peut aussi se limiter à une seule séance très radicale, moyennant jusqu’à une dizaine de jours de récupération.

 

Déroulement de la séance TCA et processus de changement

 

Le pourcentage d’acide dilué influe sur les effets secondaires. La patiente peut reprendre une activité normale avec un TCA à 15 pour cent, mais dès qu’on atteint les 30 pour cent, il faut se réserver au moins une semaine.

Pour toutes ces interventions il faudra préparer la peau afin de recevoir le produit. Cela passe par un nettoyage total, puis de l’application d’une crème anesthésiante. Celle-ci est très utile pour endurer les 30 petites minutes de picotements. Après une exfoliation, la personne récupère sous de la lumière LED pendant quelques minutes, pour limiter les inflammations. La plupart du temps, un ventilateur mis à proximité atténue la douleur. Pendant les deux jours qui suivent l’intervention,  des changements de couleur sur la peau apparaissent, puis survient une sorte de mue, qui laissera apparaître une peau rosée. Il faudra utiliser quelques pots de crème hydratante et éviter fortement le contact direct avec le soleil. D’ailleurs la meilleure saison pour faire un peeling reste toujours l’hiver.

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *